Chirurgie orthopédique

Chirurgie orthopédique

Dans les pays pauvres, les enfants n’ont pas d’accès à la chirurgie spécialisée en raison des services pratiquement inexistants et d’un très petit nombre des chirurgiens formés en chirurgie orthopédique. Les enfants qui présentent au niveau des membres des malformations, des tumeurs ou des séquelles d’accident se retrouvent handicapés, sans pouvoir marcher ou même se tenir debout. Ils n’ont, malheureusement, aucune chance de retrouver un jour une mobilité.

Au Burkina Faso, nous avons décidé, sous l’influence de madame Hélène Blondet (alors Ambassadrice de France au Burkina), de prendre en charge et d’opérer ces nombreux enfants avec des déformations des jambes ou des pieds (pieds bots, séquelles de rachitisme etc.)

Trois missions par an, réalisées par les plus grands spécialistes français de chirurgie orthopédique pédiatrique, ont déjà redonné une dignité et une mobilité autonome à des centaines d’enfants.

Ces opérations, souvent lourdes, faisant intervenir du matériel sophistiqué pour la réparation osseuse, des plâtres successifs ainsi qu’une rééducation, ont été possibles grâce à l’existence de la Maison de Fati, qui permet de garder et soigner les enfants jusqu’a leur guérison.

Dans les nouvelles destinations, que ce sont Madagascar, Cambodge ou Laos, nous espérons réaliser bientôt des missions de chirurgie orthopédique pédiatrique car les besoins de la population y sont équivalents.