Histoire

Histoire
Le Docteur Bellity se consacre à l’humanitaire depuis 1996. Il s’est occupé pendant plusieurs années de la réparation des enfants brûlés au Vietnam au sein de la Chaîne de l’Espoir.Touché par cette maladie et par la détresse de ces enfants, il s’associe en 2001 avec le Docteur Costini et fonde l’association, qu’il préside. Ainsi, l’histoire de l’association Les enfants du Noma commence.

HIER (2001-2015) :
UN ENGAGEMENT DU DR BELLITY

Le Docteur Bellity se consacre à l’humanitaire depuis 1996. Il s’est occupé pendant plusieurs années de la réparation des enfants brûlés au Vietnam au sein de la Chaîne de l’Espoir. Touché par cette maladie et par la détresse de ces enfants, il s’associe en 2001 avec le Docteur Costini et fonde l’association « Les Enfants du Noma », qu’il préside.

Le Docteur Bellity décide de réaliser une première opération en 2000. La chirurgie du Noma est complexe, elle exige équipes et matériel de pointe. La première intervention a donc lieu à Paris. La petite Fati,le visage caché sous une cagoule, présente des séquelles importantes au niveau des lèvres de la joue et du nez .Venue du Burkina-Faso, un des pays d’Afrique les plus pauvres du monde, elle est prise en charge et hébergée par le Docteur Bellity. L’opération est un succès la fillette retrouve un visage mais vit une réelle déchirure au moment de rentrer dans son pays. Dès lors, le Docteur Bellity décide que désormais, les opérations auront lieu sur place, en Afrique, pour ne pas déraciner les enfants.

La première mission quitte la France en mars 2001 avec 400kg de matériel. Les Docteurs Bellity et Costini opèrent au Burkina Faso, avec l’aide d’une équipe française et locale, une vingtaine d’enfants.L’association « Les Enfants du Noma » est née.

AUJOURD’HUI ET DEMAIN :
PROLONGEMENT DU CHAMP D’INTERVENTIONS

Face à une demande de la population locale sur d’autres pathologies handicapantes, et confrontée à des enfants atteints de malformations orthopédiques, de maladies infectieuses et de séquelles de traumatismes non soignés, l’association a décidé depuis 6 ans d’ajouter la chirurgie orthopédique à son champ d’intervention.

En effet, les besoins orthopédiques des populations sont immenses et les enfants démunis qui n’ont accès à aucun soin, sont bien trop souvent obligés de ramper pour se déplacer. En les opérant, l’association leur permet de retrouver une autonomie, et de marcher, vivre, aller à l’école.